Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Méthanisation, mise en place un dialogue territorial ?

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Méthanisation, mise en place un dialogue territorial ?

4 avril 2018

Du 1er février au 26 mars 2018, Sébastien LECORNU, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a réuni un groupe de travail multi-acteurs pour faciliter et accélérer le développement de la filière méthanisation en France, dans le cadre du plan de libération des énergies renouvelables. Ce groupe de travail a donné lieu à la publication par le Ministère de quinze préconisations relatives aux moyens attribués aux agriculteurs, à la professionnalisation de la filière et à l’accélération des procédures règlementaires pour atteindre l’objectif de production de 10% de gaz vert d’ici 2030.

La volonté politique de porter cette filière encore bourgeonnante répond aujourd’hui à un contexte propice. Tout d’abord, la production de biométhane s’inscrit comme une solution de choix dans la transition écologique car elle suppose un « double bénéfice de valorisation organique et énergétique ». Ensuite, le sujet de la méthanisation est étudié et anticipé en France par les acteurs majeurs de l’environnement depuis plusieurs années : l’Ademe a publié le 15 mars son guide sur les bonnes pratiques agricoles autour de la méthanisation, France nature environnement a développé depuis 2016 un outil de dialogue territorial, « le Méthascope », et le Centre de ressources sur le développement durable dispose d’un riche recueil de documentation et de méthodologies sur le sujet. Enfin, l’opinion est largement favorable au développement de cette filière émergente : en 2014, 95 % des français soutiennent la méthanisation, selon une enquête de l’Ademe sur l’acceptabilité des énergies renouvelables.

Fort de cette volonté politique et de ce contexte favorable, l’objectif de généralisation de la méthanisation suppose néanmoins de s’interroger sur les enjeux qu’elle entraîne, notamment d’un point de vue territorial, considérant que la production prend place surtout en milieu rural. D’une part, le développement de la filière peut être une opportunité économique pour le secteur agricole et de réinvestir dans le milieu rural. D’autre part, la mise en place des unités de production peut susciter chez les riverains et les agriculteurs des craintes de nuisances et de risques pouvant conduire parfois à une mobilisation locale d’opposition.

Le petit-déjeuner du 4 avril, organisé par Décider ensemble en partenariat avec GRDF, est l’occasion de porter une réflexion sur les relations entre la méthanisation et le territoire, ainsi que sur le rôle de la puissance publique dans la perspective d’une accélération du développement de la filière. Ce temps d’échange d’expériences réunira les différentes parties prenantes du secteur, parlementaires, associations d’élus, associations environnementales, entrepreneurs et maîtres d’ouvrages pour définir quels sont les besoins et les outils pour mettre en place ce dialogue territorial.

storage?id=594236&type=picture&secret=3E4O08Swlo578syzqCBQxamWA2cVrs2Le62UYivT&timestamp=1556117010storage?id=594233&type=picture&secret=uoM7NOG41Qy9Sl7ugDWWNE1KYNPCCBwSDGvyRhLO&timestamp=1556116919storage?id=594237&type=picture&secret=k77n4raPBMOFMxaHo8dD2WMg4INFkpl807wEdUb4&timestamp=1556117136

Intervenants

La table-ronde, animée par M. Bertrand PANCHER, a réuni :

  • Olivier DAUGER, président de la chambre agriculture de l'Aisne, administrateur FNSEA ;
  • Philippe DEBORD, directeur des services techniques de la Communauté du Pays Rochois, AdCF ;
  • Constant DELATTE, directeur de la société Quelia ;
  • Catherine LEBOUL-PROUST, directeur de la stratégie, GRDF;
  • Matthieu ORPHELIN, député du Maine-et-Loire, vice-président de Décider ensemble ;
  • Bertrand PANCHER, député de la Meuse, président de Décider ensemble ;
  • Marion SEVAZ, coordinatrice du réseau énergie, FNE.

Téléchargez ci-dessous l'intégralité du compte-rendu.

Documents
icoPaperclip32Dark Synthèse méthanisation déciderensemble.pdf
Consultez également
Votez pour le prochain projet partagé de Territoires en commun !

Votez pour le prochain projet partagé de Territoires en commun !

Territoires en commun est la plateforme des coopérations et de l'engagement citoyen lancée...

30 septembre 2021
Participez à notre sondage sur les budgets participatifs !

Participez à notre sondage sur les budgets participatifs !

Dans le cadre des 5èmes Rencontres européennes de la participation, Décider ensemble et le...

23 septembre 2021
Contribuez à l'appel d'Amiens jusqu'au 15 août !

Contribuez à l'appel d'Amiens jusqu'au 15 août !

ENSEMBLE, IMAGINONS LA DÉMOCRATIE DE DEMAIN !A l’occasion de la cinquième édition des Rencontres...

5 juillet 2021
Décider ensemble recrute !

Décider ensemble recrute !

Décider ensemble recrute deux stagiaires pour six mois à compter de septembre 2021 ! Rejoignez...

31 mai 2021
Définir sa raison d'être avec ses parties prenantes : pourquoi et comment ?

Définir sa raison d'être avec ses parties prenantes : pourquoi et comment ?

Depuis la promulgation de la loi PACTE le 22 mai 2019, les entreprises françaises disposent de...

12 mai 2021
Appel à contribution - 5e Rencontres Européennes de la Participation

Appel à contribution - 5e Rencontres Européennes de la Participation

> Accédez au formulaire de l'appel à contribution (ouvert jusqu'au vendredi 14 mai)/!\ Avant de...

27 avril 2021